Pourquoi souscrire un PERIN quand on est indépendant ?

28/02/2022

Partagez l'article

Les travailleurs indépendants (professions libérales, artisans, commerçants, industriels, exploitants agricoles) peuvent être confrontés à une baisse du niveau de vie une fois à la retraite. Pour vous constituer un complément de revenus, vous pouvez investir sur des contrats d’épargne retraite. Le PERIN (Plan d’épargne retraite individuel) présente de nombreux atouts.

Pourquoi préparer sa retraite quand on est travailleur indépendant ?

A rémunération équivalente, les cotisations retraite que vous versez en tant que travailleur indépendant sont plus faibles que celles versées par un salarié. Cela se traduit par un écart pouvant être significatif entre le montant de votre pension de retraite et le dernier revenu que vous perceviez au titre de votre activité. Il faut donc anticiper une baisse de vos revenus et vous y préparer pour vivre votre retraite sereinement.

De nombreux travailleurs indépendants sont d’ailleurs sensibilisés dès le début de leur carrière sur ces sujets. Et c’est très bien ! Car plus tôt vous commencez à construire votre projet retraite, moins l’effort d’épargne est important.

Vous pouvez anticiper cette nouvelle étape de votre vie en estimant vos futurs besoins et en comparant avec une estimation de votre future pension. Si vous souhaitez vous faire accompagner dans la préparation de votre projet, demandez à être rappelé par nos conseillers en fin de simulation.

Le PERIN, plusieurs atouts pour la retraite des indépendants

Les contrats d’épargne retraite sont un bon moyen de vous constituer un complément de revenus. Le Madelin, réservé aux travailleurs indépendants, n’est plus ouvert à la commercialisation depuis le 1er octobre 2020. Il a en effet vocation à être remplacé par un nouveau venu : le PERIN. Conçu pour être attractif, son fonctionnement est relativement souple.

Le PERIN est accessible à tout particulier désireux de préparer sa retraite, qu’il soit salarié ou indépendant. Un changement de statut au cours de votre carrière n’a donc aucun impact sur votre contrat.

Pendant la phase d’épargne, vos versements sont libres. Vous n’avez aucune contrainte de récurrence ou de montant.

L’une des grandes nouveautés du PERIN est de vous permettre de récupérer votre épargne, normalement bloquée jusqu’à votre départ en retraite, de manière anticipée pour financer l’acquisition de votre résidence principale (cette possibilité concerne les sommes versées sur les compartiments des versements libres et de l’épargne salariale).

Pour rappel, il existe 5 autres cas qui vous permettent de débloquer votre épargne de façon anticipée.

Une fois à la retraite, vous choisissez de retirer tout ou partie de votre épargne sous forme de capital, en 1 ou plusieurs fois et de manière ponctuelle ou programmée, d’opter pour la rente viagère, ou encore de panacher ces 2 options.

En plus de sa souplesse, le PERIN vous permet de réaliser des économies d’impôt. En effet, comme dans le cadre d’un contrat Madelin, vos versements sont déductibles de votre bénéfice imposable.

Enfin, sur le volet financier, vous avez accès à un large choix de supports d’investissements, adaptés à vos objectifs et à votre profil. La gestion pilotée permet une optimisation et une sécurisation progressive de votre épargne à mesure qu’approche votre retraite. Mais si vous préférez choisir vous-même vos supports d’investissement, c’est possible avec la gestion libre. Le choix du mode de gestion n’est pas définitif, vous pouvez en changer au fil de la vie de votre contrat.

Attention, tous les contrats PERIN ne sont pas les mêmes. Avant de souscrire, veillez à vérifier les conditions générales du contrat et à vous assurer qu’il correspond bien à vos objectifs.

Pour découvrir d'autres placements financiers