Plafond épargne retraite et impôt : quelle déduction fiscale ?

08/08/2022

Partagez l'article

Certains de vos versements peuvent être déductibles de votre revenu imposable. C’est notamment le cas des sommes versées sur un Plan d’épargne retraite (PER). Si vous avez souscrit un tel contrat (ou que vous souhaitez le faire), votre stratégie doit tenir compte du plafond d’épargne retraite, un terme important qui apparaît sur votre déclaration de revenus. Explications.  

Qu’est-ce que le plafond épargne retraite ? 

Lorsque vous épargnez sur un plan d’épargne retraite, vous ne payez pas d’impôts sur une partie des sommes que vous versez, dans la limite d’un certain montant. C’est ce montant défiscalisé que l’on appelle « plafond épargne retraite ». Il apparaît dans votre avis d’impôt sur le revenu. 

 

Qu’est-ce que la défiscalisation ?

C’est le fait de payer moins d’impôts (ou de ne pas payer du tout d’impôts) sur certains revenus, par le biais de dispositifs légaux. Le PER est un outil de défiscalisation.

Comment calculer le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite est calculé automatiquement chaque année par l’administration fiscale, et est égal au montant le plus élevé entre ces 2 formules : 

  • 10 % du montant net de vos revenus professionnels de l’année n-1 (dans la limite de 329 088 € en 2022) ;
  • 10 % du PASS* de l’année n-1, soit 4 114 € en 2022.

*Plafond annuel de la Sécurité sociale. Il est déterminé chaque année par l'administration et est utilisé comme base de calcul pour certaines prestations sociales.

Si vos versements sont en dessous du plafond, la différence entre vos versements et le plafond est appelée « plafond non utilisé ». Cette somme s’ajoute au plafond épargne retraite de l’année suivante. Si vous ne l’utilisez pas, l’opération se répète dans la limite de 3 ans (au-delà, le plafond non utilisé est perdu). 

 

Exemple

En 2021, Olivier a versé 4 000 € sur son PER. Ayant droit à un plafond épargne retraite de 4 114 €, il obtient un plafond non utilisé de 114 €. Cette somme s’ajoutera alors au montant du plafond de l’année suivante auquel il pourra prétendre (en 2022).

Quels versements peut-on déduire de sa déclaration de revenus ? 

Vous pouvez déduire de votre déclaration de revenus les sommes versées sur : 

  • Un plan d’épargne retraite populaire (Perp), 
  • Un plan d’épargne retraite entreprise (Pere),
  • Un plan d’épargne retraite individuel (Perin),
  • Un plan d’épargne retraite collectif à cotisations facultatives (Pereco),
  • Un plan d’épargne retraite collectif à cotisations obligatoires (Pero),
  • Les régimes facultatifs de retraite complémentaire Prefon, Corem et CGOS.

 

Astuce

Divisez votre revenu net imposable par le nombre de parts de votre foyer fiscal pour connaître la tranche d’imposition à laquelle vous appartenez. À partir de là, vous pourrez définir votre stratégie de défiscalisation et évaluez les économies d’impôts possibles.

 

Pour en savoir plus sur l’épargne retraite et l’impôt.

 

Estimez vos besoins à la retraite et simulez vos économies d'impôts