Épargne foncière : comment bien choisir votre SCPI ?

16/08/2022

Partagez l'article

Devenir propriétaire exige parfois d’économiser pendant de longues années sauf si vous passez par une Société civile de placement immobilier (SCPI) ! À partir de quelques centaines d’euros, vous pouvez acheter des parts qui alimentent un fonds commun destiné à acheter et à gérer un patrimoine immobilier professionnel ou résidentiel (bureaux, commerces, hôtels, logements…). 

Cette épargne foncière génère des revenus réguliers, une plus-value à long terme et vous permet de faire des économies d’impôt, sans les contraintes de temps et d’argent de l’immobilier classique. Voici nos conseils pour bien choisir votre SCPI.

Chiffre-clé

4,45 %, c’est le rendement moyen des SCPI, en 2021, d’après l’Observatoire des pratiques de labellisation ISR des fonds immobiliers.

 

Les 3 grands types de SCPI

Vous pouvez placer votre argent dans 3 grands types de SCPI, selon votre objectif. 

Tableau qui indique les 3 grands types de SCPI, leurs objectifs et les types de placement

Si vous investissez dans une SCPI fiscale (ex : SCPI Pinel, SCPI Malraux, SCPI monuments historiques…), vous devez conserver vos parts pendant une durée minimum pour bénéficier des économies d'impôt.

Quels critères prendre en compte pour choisir votre SCPI ?

Pour choisir votre SCPI, vous pouvez regarder :

  • ses rendements passés (ils sont généralement stables, surtout pour une SCPI de rendement)
  • sa réserve financière, c’est-à-dire les fonds mis de côté pour assurer les versements même en cas de fluctuation de revenus (vous trouverez parfois le terme de « report à nouveau » )
  • la valeur de son parc immobilier et de ses liquidités, diminuée de l’ensemble des charges (c’est-à-dire la « valeur de reconstitution »)
  • la valeur en euros de ce que possède la société de gestion (la capitalisation) ainsi que son ancienneté, pour évaluer la robustesse de votre investissement
  • la diversification de son patrimoine immobilier (bureaux, commerce, logement…)
  • son taux d’occupation, c’est-à-dire si son parc immobilier est loué ou non
  • les frais d’acquisition (8 % à 12 % du prix de souscription) et les frais de gestion (environ 10 % de loyers)
Astuce

Lisez le rapport annuel de la société de gestion de votre SCPI pour trouver ces indicateurs.

 

Comment acheter des parts de SCPI ? 

Vous pouvez acheter une ou plusieurs parts de SCPI. Les démarches sont simples et vous touchez vos premiers revenus (nets de charge et soumis au barème de l’impôt sur le revenu) en moins d’un an. 

Vous voulez en savoir plus sur les SCPI et l’épargne foncière ? 

 

J’identifie mes besoins à la retraite et je demande à être rappelé par un conseiller pour en savoir plus